Yony


En 88, Yony commence un périple créatif qui ne cessera de bouger et d’évoluer. Pays et palettes d’activités se cumulent à l’envi. Après un apprentissage de décorateur étalagiste destiné à lui ouvrir les portes du monde scénographique,

il travaille 4 ans pour un grand magasin puis s’en va vers des aires de liberté. Associé à un groupe de décorateurs indépendants, il découvre le monde du théâtre, et réalise des travaux pour des restaurants, hôtels, salles d’exposition, grands magasins, centres de loisirs, salles de concerts, théâtres, fêtes de la musique, lieux alternatifs, euh… etc.

Ainsi il égrène une foule de salles de Genève, et se retrouve à développer ses projets bien au-delà: Bienne, Berne, Lausanne, Toulouse, Lyon, Espagne, Barcelonne, Croatie, jusque Ibiza où il réalise quantité de constructions originales pendant 3 ans.

Il aime répondre à des demandes. Créer une thématisation à partir de l’envie de quelqu’un lui donne l’occasion de tirer le meilleur de son inspiration. Il obtient alors la plus grande des satisfactions en voyant la surprise de son client qui s’exclame: « C’est exactement ce que j’espérais ! » Il peut aussi bien couvrir toutes les étapes de ses créations: imagination, dénichage des matériaux les plus adaptés (bois, papier mâché, polystyrène, résines plates), que travailler en équipe et s’occuper préférentiellement d’un des aspects de la production.

On l’aura compris, son champ d’exploitation est large: de la pizzeria à la soirée hardcore, ses modules inventifs n’ont guère de limite !

Quand son plaisir à dessiner, sculpter, modeler et peindre a rencontré l’univers du mapping et des technologies LED, il a tout de suite vu un nouvel espace d’application s’ouvrir à sa créativité. Un même décor, illuminé avec ingéniosité peut être littéralement transformé, révélé. Le jeu sur les volumes et les matières trouve une nouvelle dimension qui ouvre de multiples perspectives. Il fonce dedans et se passionne aussitôt, apprenant sur le tas tout ce qu’il peut: VDMX, Module8, Madmapper, remplacements Vj au pied levé… La frustration de ne pas pouvoir habiller visuellement la structure qu’il a construit et visualisé, c’est désormais de l’histoire ancienne!

Le rêve ultime: refaire les décors pour une nouvelle version de Blade Runner…

A propos, Yony aime bien le dicton espagnol qui dit, littéralement traduit: « Lui, il s’inscrit même à un bombardement. » Voilà.